Mettre l’électricité de votre maison aux normes : tout ce qu’il faut savoir

Propriétaire de longue date, en passe d’acheter, ou de faire construire un bien immobilier ? Le réseau électrique de votre logement doit être conforme à certains points. Que cela concerne une habitation ancienne ou neuve, l’électricité est un élément qu’il est indispensable de faire vérifier et adapter par un professionnel ! ADB Électricité vous propose un focus sur la mise aux normes, et la mise en sécurité du réseau électrique de votre maison.

Différences entre mise aux normes et mise en sécurité de l’électricité d’un habitat

Mise aux normes électriques : kézako ?

Très simplement, une mise aux normes électriques s’applique à tout bien immobilier neuf. Une extension de construction existante est aussi assujettie à une mise aux normes électriques.

La norme NFC 15 – 100 pose toutes les règles auxquelles il faut s’aligner en matière de mise aux normes électriques. À noter que si un ou plusieurs défauts sont constatés dans la réalisation des travaux électriques, les fournisseurs d’électricité peuvent tout à fait refuser d’approvisionner le logement.

Qu’en est-il de la mise en sécurité électrique d’un logement ?

Une mise en sécurité de l’électricité d’un bâtiment doit impérativement être établie pour toute construction « ancienne ». En toute logique, les installations électriques anciennes subissent les affres du temps et s’usent inévitablement. Conjointement, les normes propres à l’électricité changent et nécessitent des mises à jour régulières des installations électriques en place. Il est préconisé de faire évaluer l’état de toute installation électrique, tous les 10 ans. Une vente de bien immobilier ou la mise en location de ce dernier, requiert un état des lieux de son installation électrique, ainsi qu’un diagnostic, puis d’éventuelles réparations.

Ces mesures relatives aux installations électriques ont uniquement vocation à assurer la sécurité des personnes qui évoluent dans les bâtiments, et à empêcher toute sorte d’accident lié de près ou de loin au réseau électrique.

Le Consuel : juge de paix pour attester de la conformité aux normes de toute installation électrique neuve

Si votre logement est neuf

À priori, au moment où vous entrez dans les lieux, le Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité) a préalablement vérifié que toute l’installation électrique est conforme à la norme NFC 15 – 100. Cette norme fixe les règles d’étude, d’installation et d’entretien des réseaux électriques domestiques basse tension. La norme NFC 15 – 100 permet de garantir la sécurité et la bonne marche des chaque dispositif faisant appel à l’électricité dans le logement.

Afin de limiter les incidents d’ordre électrique dans un logement, la norme NFC 15 – 100 impose l’utilisation de plusieurs équipements. Et ce, en fonction chacune des pièces. Le nombre de prises, leur hauteur, les points d’éclairage, le teneur des branchements… Tout cela est spécifié et réfléchi selon la superficie des pièces et de leur utilisation. Tout équipement électroménager doit disposer de son propre circuit.

En somme, chaque pièce connaît son lot d’exigences et le Consuel va vérifier point par point, à l’aide d’un barème, que la sécurité est de mise. Par ailleurs, la norme NFC 15 – 100 prévoit des installations à même de disjoncter, en cas d’appareil (électroménager, lampe, matériel informatique, etc.) défaillant. Tout est prévu de telle sorte à ce que les problèmes d’électrocution, ou d’incendie soient évités.

Si votre logement est ancien

Un logement ancien et à fortiori non rénové, ne nécessite pas forcément de travaux de rénovation électrique si d’aventure il est mis en vente. Néanmoins, l’établissement d’un diagnostic électrique est imposé dans le cadre d’une vente ou d’une location. Le diagnostic électrique obligatoire, doit être réalisé pour tout logement dont l’installation électrique a plus de 15 ans. La période de validité du DOE est comprise entre 3 et 6 ans (Vente vs Location).

La prudence et le bon sens veulent toutefois que chaque propriétaire d’un logement ancien, s’appuie sur les points mentionnés dans le diagnostic électrique obligatoire avec le concours d’un professionnel dédié. Ce DOE permet d’aiguiller les travaux de rénovation électrique. Près de 90 points de contrôle sont abordés dans le DOE. il s’agit notamment des interrupteurs/sectionneurs, des fusibles/disjoncteurs/dispositifs différentiels, des prises terre/liaisons équipotentielles, des classes de matériels électriques et des méthodes avec lesquelles ils ont été posés.

Le DOE met en lumière les anomalies de l’installation électrique et indique quels travaux il est indispensable d’effectuer, pour maximiser la sécurité des usagers du logement.

Si votre logement se voit annexer une extension, ou s’il fait l’objet d’une très importante rénovation

Dans ces deux cas, l’installation électrique est soumise au passage du Consuel. De fait, la norme NFC 15 – 100 fait figure de référence pour la totalité de l’installation électrique de l’extension ou du bâtiment entièrement rénové. En bref, une extension de bâtiment et une rénovation importante sont subordonnées aux même obligations en matière d’installation électrique que ce qui est indiqué dans les logements neufs.

Pourquoi est-il essentiel de mettre aux normes l’électricité de votre logement ?

De nombreux accidents domestiques liés à une installation électrique défectueuse sont à déplorer chaque année en France. À ce titre, l’adage « mieux vaut prévenir que guérir » prend tout son sens ! Pour ce faire : demander à un professionnel d’établir un diagnostic électrique pour lancer de possibles réparations et travaux de modernisation de l’électricité dans le logement concerné.

D’autre part, pour un logement neuf, il est judicieux de faire également appel à un professionnel. Non seulement, vous y verrez un gain certain de temps, mais ce spécialiste de l’électricité aura aussi le mérite de se baser sur les points de la norme NFC 15 – 100. L’assurance de faire passer le Consuel avec l’esprit tranquille.

Pourquoi la mise en sécurité de l’installation électrique de votre logement ancien est nécessaire ?

Safety first … On ne le répète jamais suffisamment, mais une installation électrique sécurisée, éloigne les incidents pouvant s’avérer parfois dramatiques. Protéger votre maison ou appartement, mais aussi les personnes qui y vivent.

D’un point de vue plus formel, la loi stipule que tout acte de vente ou de mise en location du bien, doit être soumis au diagnostic électrique, et ce, afin de garantir la transparence dans les transactions. Si les travaux de réhabilitation électrique ne sont pas effectués par le vendeur ou bailleur, il est possible pour l’acheteur de discuter le prix du bien, et même de faire annuler un accord commercial ou une promesse de vente.

 

Articles récents
La technologie des rubans led

La lumière LED est de plus en plus employée. On rencontre notamment des « led » dans le secteur de la construction automobile, ou encore dans les