Comment choisir la motorisation de son portail électrique

Installer une motorisation à un portail neuf ou ancien est un gage de confort, mais aussi de sécurité. Il s’agit tout simplement de profiter d’un portail qu’il est possible d’ouvrir et fermer à distance. Cela passe par l’emploi de télécommande(s), de badge(s), ou encore de clé(s), ou de code(s). Il est cependant nécessaire de bien connaître les différents types de motorisation, pour équiper au mieux votre portail. La motorisation d’un portail peut également s’inscrire dans une perspective de domotique… En effet, des dispositifs spécifiques peuvent vous permettre de mobiliser votre portail depuis une application, sur votre smartphone… À suivre, un focus sur les motorisations de portails pour vous aider à bien choisir votre équipement. 

Choisir la motorisation de son portail électrique

Choisir une motorisation en fonction du type de portail

C’est l’élément préalable à toute installation de motorisation… Votre portail ou futur portail est-il coulissant ou battant ?

Pour les portails battants à deux ventaux, deux types de motorisations existent. Il s’agit de la motorisation à bras ou de la motorisation à vérins.

La motorisation à bras est idéale pour des portails relativement légers. Cette motorisation est rapide, elle s’adapte par ailleurs très facilement à tout type de portail, qui ne pèse pas trop lourd. Elle est également facile à installer.

La motorisation à vérins, quant à elle, offre beaucoup de puissance. Cela signifie qu’elle peut s’adapter à n’importe quel portail. Un grand portail, lourd et imposant, est tout à fait associable à une motorisation à vérins. Cette motorisation est un peu moins rapide que la motorisation à bras. Elle requiert aussi une solide installation, car la traction s’effectue depuis des murs ou les poteaux qui jouxtent le portail.

En ce qui concerne les portails coulissants, il faut inévitablement utiliser une motorisation à rails. Néanmoins, plusieurs types de rails existent sur le marché, nous vous détaillons tout cela dans les lignes qui suivent.

Le type de rails que vous allez choisir pour votre portail coulissant est un paramètre important. La forme des rails coïncide avec différents niveaux de qualité, et donc une durée de vie et une usure qu’il convient de connaître.

Les rails de forme carrée, sont les moins conseillés. Leur conception n’est pas mauvaise, mais les utilisateurs ont tendance à constater qu’ils retiennent beaucoup la poussière, le sable, ou encore la terre. Même en faisant preuve de précaution, et en entretenant bien ce type de rails, ils peuvent à terme mal fonctionner et limiter l’utilisation du portail.

Côté rails, on rencontre aussi ceux de forme circulaire. Moins sujets à emmagasiner des saletés, il arrive que ces rails dépassent toutefois du sol et que cela implique une usure prématurée.

Enfin, les rails de forme triangulaire. Ce sont ceux qui sont le plus conseillés aux clients. Ils sont résistants et ne s’encombrent pas facilement de saletés.

Nos conseils pour vous aider à choisir le portail et la motorisation la plus adaptée

Les portails coulissants sont réputés comme étant plus robustes que les portails battants. Attention toutefois, car selon votre projet, un portail battant peut s’avérer tout à fait suffisant. C’est le poids du portail qui dicte le modèle de motorisation qu’il faut choisir.

De même, votre choix de motorisation dépend aussi de la vitesse à laquelle vous désirez voir votre portail s’ouvrir… Cela va de pair avec le nombre quotidien de fois auxquelles votre portail devra s’ouvrir.

Pour tout projet de motorisation de portail, n’hésitez pas à nous demander un devis.

Articles récents
Entretenir son installation électrique
L’entretien de son installation électrique

Vous êtes propriétaire de votre habitation, ou de votre local professionnel : l’installation électrique de votre bâtiment doit être régulièrement vérifiée… En effet, à l’instar